Pouet épinglé

Je me lance dans l’écriture d’un nouveau blog, plus sérieux, sur mes réflexions du moment. Il se nomme « L’Ingénieur en crise » et traite, entre autre, de

Il tourne avec le logiciel libre WriteFreely, et donc est fédéré. Vous pouvez le faire apparaitre sur votre instance et le suivre, depuis Mastodon par exemple, en entrant l’adresse suivante dans la barre de recherche :

write.snopyta.org/rfb/

Rémi Borfigat a partagé
Hokkaidō est l’ile la plus septentrionale du Japon et est aussi l’une des plus sauvage (70 % de sa superficie est constituée de forêts).

Aux environs du lac Tōya se trouve le mont Usu (有珠山), volcan encore actif. Les paysages mêlent ruines, végétations luxuriantes et terres arides. Ici, une prise de vue depuis le cratère de Nishiyama (西山).

#japon #volcan

Tous ces « querelles de chapelle » ne font que diviser sur une cause qui nous concerne tou·te·s. Et si nous arrêtions de chercher l’action/mouvement/posture « pure » pour agir de la manière qui nous corresponde ?

Les mouvements comme @xrfrance sont nécessaires pour faire avancer le débat et éveiller les consciences.

liberation.fr/checknews/2019/1

Petit tour d’horizon des revenus de base sur la planète. Chacun se fera son avis avec ces expérimentations. Pour ma part, je pense qu’il faut tendre vers un revenu de base inconditionnel, individuel et à vie.

revenudebase.info/actualites/t

Rémi Borfigat a partagé
Rémi Borfigat a partagé
Découverte d’un ancien collège, réhabilité en galerie d’art, dans la tristement célèbre préfecture de Fukushima (福島県). Ce lieu est le théâtre de rencontres de personnes de tout âge autour de plusieurs projets. Il est également un laboratoire d’idées et un moyen, pour les locaux, de se rencontrer.

Cette région, bien qu’ayant grandement souffert, et ce n’est pas terminé, malheureusement, regroupe de nombreux individus ayant pour volonté d’apporter des changements positifs à la société. Que cela soit des éco-lieux ou des projets communautaire, comme celui-ci, il y a une forte motivation à revitaliser la région et à renforcer les liens entre les citoyen·ne·s.

Bref un très bon exemple à suivre pour l’adaptation au futur qui nous attend.

http://nishiaizu-artvillage.com/

#japon #résilience

‘The internet as we know it in the industrialized world is a product of an abundant energy supply, a robust electricity infrastructure, and sustained economic growth.’

A slightly technical article but quite interesting. This topic needs to be seriously discussed.

solar.lowtechmagazine.com/2015

Il est vital, à mon sens, de rester non-violent, quelles que soient les situations auxquelles nous devons faire face.

matthieuricard.org/blog/posts/

Rémi Borfigat a partagé
Datant du XVIe siècle, le château de Mastumoto (松本城) est l’un des derniers à avoir traversé et résisté à l’épreuve du temps (il n’y a plus que douze châteaux authentiques au Japon).
Détail intéressant : la construction en bois était, déjà, prévue pour supporter les tremblements de terre. La peur principale était le feu, d’où les sculptures de carpes, sur le toit, pour le protéger de ce danger.

On peut (presque) admirer son reflet complet dans les douves sous la lumière de l’automne.

#japon #monument

Many people in the West like to criticise China for its Orwellian surveillance system. However, our countries are following the same trend buying this Chinese technology.

I would not be surprised seeing France adopt a similar surveillance system within ten years. In fact, this has already started in few cities like Marseilles.

theguardian.com/commentisfree/

Rémi Borfigat a partagé

Une analyse fine des réflexions sur le rapport de l’être humain au problème climatique.

Les thèses de Vincent Mignerot ne plaisent surement pas à tout le monde. Cependant, elles ont le mérite de remonter à la racine des problèmes, à savoir la façon dont les humains perçoivent le monde extérieur.

vincent-mignerot.fr/actions-ma

Rémi Borfigat a partagé

Demain, serons-nous trop abrutis pour lire ?

Vous n’arrivez plus à « lire comme avant » ? Pour certains chercheurs, cela ne fait aucun doute : l’ère numérique de la distraction perpétuelle a modifié nos cerveaux

usbeketrica.com/article/demain

De la nécessité de revenir à un Web plus sobre. Transitionner uniquement vers les énergies renouvelables n’est pas la solution quand on connait les problèmes qui leurs sont associés (e.g. extractions des minerais, difficultés à recycler).

usbeketrica.com/article/data-c

Afficher plus