Suivre

Marrant comment nos vache ne viennent pas des aurochs européens mais d'élevage du Proche-Orient.

Comme les fraises des jardins ne viennent pas de nos fraises de bois européennes mais d'un croisement de fraises du Chili et d'Amerique du nord.

Comment nos pommiers ne viennent pas de nos pommiers sauvages européens mais du Kazakhstan.

"Gna gna gna, on est plus chez nous".

@otyugh

Nos chats ne viennent pas de nos chats sauvages européens mais de chats africains.

Nos chèvres ne viennent pas de nos bouquetins, mais de chèvres sauvages d'Asie.

Etc.

@SillobreMVC Ha ben l'historient qui faisait la conf de 2h sur l'élevage semblait dire qu'il y a eu des lignées de chèvres et de brebis élevé à partir de la faune locale en Europe (à partir de l'ADN des os, on pense qu'on les consommait très peu pour la viande et plutôt pour le lait d'abord, ce qu'est assez intéressant).

Vu qu'il remontait très loin dans la préhistoire, ce qu'il dit n'exclue pas pas que ces élevages aient été supplanté par d'autres lignées depuis, je veux bien le croire ^^'

@SillobreMVC Mais c'est marrant comment plein de trucs d'Europe qui "auraient pu être des candidats à l'élevage/agriculture" ne l'ont pas tenté - la pratique culturelle n'existait même pas !

...Puis en quelques siècles on les a hérité puis dit "amoi!". Nos pommier breton, crêpes, beurre demi-sel, blé noir... Comme d'une identité intemporelle.

Ces "identités" sont vraiment qu'un filet d'eau tiède. Toutes les cultures se copient, et toutes font de la dernière variation "leur truc". Et ça passe !

@otyugh Et les huitres de Cancale viennent du Japon parceque les notres sont devenues au moins très restreintes à la consomation…

@otyugh

J'avais regardé un peu la flore européenne, pour savoir ce qu'on mangeait en Gaule dans l'Antiquité. Et c'est pas folichon : du chou, des fèves, des navets, des oignons. Et c'est plus ou moins tout niveau légumes. Niveau fruits, c'est un peu plus diversifié, mais à peine.

@Alexis_Ids Ça c'est ce qui était cultivé ? Mais il y avait surement une part de cueillette ? non ? @otyugh

@iergo @Alexis_Ids François Couplant, ethnobotaniste "Pendant des milénaires [...] culture et cueillette ont cohabité [...] leur divorce est récent et ce n'est qu'au cours de notre siècle que les plantes cultivées sont devenues la base exclusive de notre alimentation végétale en éliminant presque totalement le ramassage. C'était plusieurs centaines des plantes que nos ancètres avaient à disposition."

(intro de son bouquin "retrouver les légumes oubliés)

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon Chapril

Chapril, membre du collectif CHATONS, un projet de l'April. Une fois votre compte créé, vous pouvez notamment vous abonner au compte de l'April (l'abonnement au compte admin de cette instance étant automatique).