Si c'était moi qui chantait le spectacle serait raté, ça semble tout le monde est d'accord. C'est l'affirmation ultime que même le plus grand bienveillant ou pire menteuse conviennent, d'évidence. C'est la Vérité.

Lieu habituel, très fréquenté, avec ses bâtiments arrangés façon moderne mais plutot fermés sur l'extérieur, sans qu'on sache à quoi ils servent mais, en se renseignant, on peut le découvrir facilement. Mystères de l'urbanisme.

commons.wikimedia.org/wiki/Fil

Une jeune femme a besoin de se concentrer avant d'entrer en scène. Il y a 500 personnes dans le public, elle a un role important. Elle vient à coté de moi, me disant qu'elle veut un peu de calme. Je la vois fermer les yeux. Je fais l'absent, semblant d'être ailleurs, je ne fais pas de bruit, je fais très attention de ne pas réagir quand elle re-récite doucement son texte pour elle-même pour la millième fois. Je me demande si je fais bien, ou si en fait je suis pas le pire emmerdeur imaginable.

Les retours. "Si on ne vous dit rien c'est que vous avez bien, c'est pour aller plus vite", nous dit-on. Le bien reste en silence. C'est, peut-être, un apprentissage du Paradis ?

La notion de "circulation" apparait un peu compliquée au départ, et surtout très inquiétante. "Vérifiez vos circulations" nous avait-on injonctionné, "de façon à ne pas vous perdre". Une circulation se constitue d'enfilades de portes, de couloirs, d'escaliers, de pièces, soit dans la catégorie monumentale, soit plus riquiquis que dans un bidonville. Une "circulation" qui se respecte comporte forcément à un moment ou à un autre une porte mystérieuse, que personne encore n'a osé ouvrir.

Je découvre le magazine Puck grâce à une image remarquable de commons. Il vient des États-Unis, au tournant du 20ème siècle, avec plein d'images satiriques, et ça a l'air bien bien intéressant.

fr.wikipedia.org/wiki/Puck_(ma
commons.wikimedia.org/wiki/Fil

Les vigiles des Lidl sont la plupart du temps Noirs, gros, mâles, debouts, solitaires. J'observe que les vigiles des théâtres sont en général Blancs, si ce n'est pâles, sexe indéterminé, maigres, plutot par binôme.

Une invention personnelle : l'échauffement couché. Je pars d'une quasi sieste, et de là je m'anime progressivement, restant allongé. Il ne faut quand même pas être sur un lit, mais enfin allongé par terre ça va très bien. Puis ça évolue vers quelque chose (moi) qui se lève. Il me faut 20 mn, ça me va tout à fait. Je vous tiens au courant de l'évolution conceptuelle.

Filage + générale de la pièce. J'ai de la chance : toutes les conneries, je les ai faites au filage. Bravo ! m'a-t-on dit, c'est exactement ce qu'il faut faire.

Derrière un pendrillon au théatre des Célestins, deux bancs à miser. Mon collègue en prend un et moi un autre. Deux mètres à parcourir en mécanisme d'horloge : silencieux, minuté et précis. À l'arrivée, des marques rouges collées sur le sol de la scène, juste assez de lumière pour les voir. On discute pour savoir s'il est mieux de passer devant ou derrière le pendrillon : derrière c'est plus direct. Mais il faut faire attention au rideau du fond qui redescend à ce moment là.

Une balade photographique. Je prends un horodateur, une boite à récupération des vêtements, une boulangerie-patisserie, une rangée de vélos attachés par leur antivol, un pont sncf, un pilier de ce pont sncf. J'hésite sur quelques immeubles modernes, une entrée d'immeuble moderne, une rue, une porte de parking grillagée, mais non, finalement je les prends pas.

Je revois mes textes en m’asseyant sur un banc public à l'ombre, en marchant, dans un café avec une bière ou un diabolo menthe, assis dans le tram, en préparant la cuisine, en me rasant le matin, par hasard quand il me vient une séquence, une inquiétude, une peur, un oubli, quand j'attends quelque chose, quand il le faut absolument, quand j'ai oublié mon numéro de carte bleue, mon numéro de téléphone, ou quand c'est l'heure.

Posé à coté de la mare aux tortues au parc de la tête d'or à Lyon. C'est une mare pour recueillir les tortues "aimées" par les humains... tout ce qui est animal de compagnie est pour moi un sujet de dispute avec mes amis... peut-être ce système de mare le dit plus diplomatiquement que moi, que les animaux de compagnie ça n'a rien a voir avec l'amour, mais que ça ressemble plutot au colonialisme ?... En attendant je regarde tortues, oiseaux et écureuils depuis un banc à l'ombre.

À l'Opéra de Lyon les boutons des étages vont de -5 à +10 dans l’ascenseur. Au milieu, un bouton plus gros, le 0, sur une plaque du plus bas au plus haut. Je vais au -5. J'ai une sensation d'écrasement quand j'appuie dessus. Il faudrait disposer ces boutons horizontalement au lieu que verticalement je crois que ça serait mieux.

Je lis "La mise en scène de la vie quotidienne" de Erving Goffman. Passionnant, fantastique 💚 💜 . Et je viens de finir le chapitre "La communication étrangère au rôle", fantastique et passionnant 💜 💚 . Le gros regret est que tous les exemples viennent des années 50 aux états-unis, c'est un peu daté de ce coté là. Dans ce chapitre : le comportement en l'absence de "public", la complicité de groupe, le discours sur le discours, la régulation de l'apparence du groupe... trop super.

À l'Opéra de Lyon il y a pour entrer/sortir des portières commandées par un QR code personnalisé. Ayant passé ma jeunesse à gruger les tourniquets du métro parisien j'ai l'impression de retrouver mon enfance à bondir derrière un ou une qui passe correctement. Les vigiles font mine de regarder ailleurs : c'est un artiste se disent-ils. Quand je rate mon affaire, je m'en vais pleurer auprès d'eux, ils m'expliquent qu'il est inutile de jouer quand on a un QR code valable.

Ce qui m'énerve au théatre est l'existence de tops trompeurs. Vous êtes en jeu, vous êtes censés déclencher un geste, une réaction à un moment adéquat, bien. Mais, des fois, vous vivez la scène très fort et votre impulsion vous fait déclencher la réaction avant, c'est mal ; en général vous faites tout foirer. Vous devez être spontané dans l'action au bon top, mais contraint dans l'inaction au mauvais top. Contraint à l'inaction... à la réflexion, les tops trompeurs me plaisent.

Un hélicoptère survole Saint-Étienne pour réaliser une cartographie de tous types de rayonnements, lis-je... Ça servirait pour la protection des populations, surtout avant les événements sportifs... En quoi, comment ? J'ai pas trouvé. Il y a un fascicule de l'équipement technique de la chose, mais il ne décrit pas comment on passe du rayonnement à la protection.

loire.gouv.fr/survol-de-saint-
alphavisa.com/atsr/2016/slides

Ça progresse je crois : au filage, n'ai commis aucune grosse bourde ; suis toutefois arrivé en retard sur un top, mais ai l'excuse que j'ai rien entendu à cause que la machine dont je fais partie fait un bruit de plus en plus fort et qu'elle est de plus en plus convaincante.

Plus anciens
Mastodon Chapril

Chapril, membre du collectif CHATONS, un projet de l'April. Une fois votre compte créé, vous pouvez notamment vous abonner au compte de l'April (l'abonnement au compte admin de cette instance étant automatique).