Suivre

je pense à sa famille, à la douleur insoutenable qui doit être la sienne, j'ai mal au métier que j'aime, au respect de celui qui enseigne. Je crois à une éducation du respect des différences : les croyants ou les non-croyants, les faibles et les forts, les plus pauvres et les autres, ... je crois que notre métier d'enseignant est un vecteur de paix, d'amour enter les femmes et les hommes qui nous entourent. Je suis triste, je pleure mais je crois que nous vaincrons la haine...

· · Web · 0 · 1 · 0
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon Chapril

Chapril, membre du collectif CHATONS, un projet de l'April.