Est-ce que ce genre de mécanismes des moteurs de recherches, du buzz, et de la formation de l'opinion publique ne devrait pas ré-orienter nos stratégies de communication ? Et si oui, comment ?
En tout cas, j'ai l'impression que ça va devenir essentiel de tenir compte du phénomène dans les mois à venir avec les présidentielles qui approchent…
(5/5)

Afficher le fil de discussion

Du coup, quand le mot clé à buzzé, les personnes qui ont été faire ces recherches ont été ré-orientées vers les réponses que l'extrême droite apporte à leurs questions. Phénomène possiblement accentué par la volonté d'une partie de la gauche de ne jamais débattre de ces questions ("parce que ça renforce l'extrême droite").

(4/5)

Afficher le fil de discussion

(1) avant que notre ministre n'en parle, le terme "woke" était inconnu du grand public
(2) les mot-clés "woke" associés à "éducation nationale" ou "recherche publique" voire "islamisme" sont surtout utilisés ensembles par l'extrême droite affirmant qu'il y a un problème avec ça.
(3/n)

Afficher le fil de discussion

Et en lisant ces définitions, je me suis dit qu'un cas d'usage de ça, c'était ce qu'il s'est passé il y a quelques mois quand on a eu toutes ces discussions droitisantes sur le fait que la recherche française soit woke. Note importante : ce ne sont que des hypothèses et élucubrations de ma part, j'ai aucune source, aucune étude pour le justifier, juste une réflexion en cours.
Deux éléments importants semblent se démarquer pour moi.
(2/n)

Afficher le fil de discussion

Réflexions en l'air sur la "wokerie", la recherche française et le fonctionnement des moteurs de recherche.
J'ai découvert récemment le concept de "data void", l'idée d'exploiter un mot-clé peut usité pour en ré-orienter les top-résultats google avant de le faire buzzer (et donc attirer un nouveau public sur des résultats préalablement sélectionnés). N'hésitez pas à aller voir des définitions plus larges du concept si ça vous intéresse.
(1/n)

Indépendamment de ce personnage, Terre de Liens ne cache par ailleurs pas ses liens avec la biodynamie et la NEF : la boucle est bouclée.

Pour rappel, l'anthroposophie est une secte anti-vax, aux forts relents relents racistes et homophobes, qui est très présente et influente en France et en Allemagne, notamment dans les milieux écologistes.
Pour plus d'infos, je recommande cet article du diplo, ou les articles wikipédia sur le sujet. monde-diplomatique.fr/2018/07/

(3/3)

Afficher le fil de discussion

Ce charmant personnage, actuel secrétaire générale de la Société Anthroposophique en France (anthroposophie.fr/le-comite), est en effet à la fois membre du comité d'engagement de la Foncière de Terre de Liens (terredeliens.org/composition-i) et du comité d'expertise de la fondation (terredeliens.org/composition-i).
Le document interne issu du lien pré-cité semble également le considérer de manière récurrente comme un des porte-paroles de l'association.
(2/n)

Afficher le fil de discussion

TIL : les liens entre Terre de Liens et anthroposophie.

benjaltf4.me/fonciere-terre-de

Malgré le ton et la forme de l'article qui peuvent sembler assez complotiste, il a pas mal attiré mon attention sur un certain René Becker.
(1/n)

youtube.com/watch?v=aed8Q40M8r

Encore une chouette vidéo de Heu?reka, cette fois sur les inégalités de salaires femmes-hommes, qui résume pas mal de choses assez proprement, à la fois à position égale et à position inégale, et les éléments scientifiques (notamment de sociologie) dont on dispose pour expliquer le phénomène.

Le saviez-vous ? Le terme "technocrate" désigne à l'origine un mouvement politique ingénieur américain né dans les années 20. Bien que ce mouvement ait connu des dérives contestables, il était dans une optique très socialiste (égalité stricte des revenus, planification économique, anti-capitalisme, etc.), et parmi les premiers à conceptualiser la finitude des ressources.
Bien loin de l'usage contemporain donc, qui a occulté l'histoire et la pensée de ce mouvement pourtant passionnant.

Aujourd'hui, c'est la journée dédiée à l'information sur/pour les personnes détransitionnées (qui ont effectué une transition de genre avant d'y mettre un terme).
C'est un sujet encore méconnu et parfois tabou, disposant de peu de ressources francophones.
Je pense qu'un bon point d'accroche est la brochure disponible ici, traduite en français, qui contient notamment des témoignages de concerné·es, une interview d'endocrinologue, et des conseils de personnes dysphoriques : post-trans.com/Detransition-Bo

Mastodon Chapril

Chapril, membre du collectif CHATONS, un projet de l'April. Une fois votre compte créé, vous pouvez notamment vous abonner au compte de l'April (l'abonnement au compte admin de cette instance étant automatique).