Suivre

Ce que j'ai appris des réseaux sociaux où l'on s'interdit de répondre aux personnes qui tiennent des propos qui nous affectent.

Parle le premier, car celui qui passera derrière toi devra pendre le risque de te contredire

· · Web · 1 · 1 · 0

@artlog06
Heu... tu fais comment pour écrire le premier si tu sais pas "qu'il" va t'écrire?

@dubs120
Tu attend suffisamment longtemps qu'un cycle d'oubli ait eu lieu.
C'est sans fin.

@artlog06 Ou alors, la solution, c'est de parler tout le temps? Genre occuper la bande passante? 8O)

@dubs120

La vraie solution serait d'avoir des discussions contradictoires dépassionnées et sans jugement.

'Let's agree to disagree'

Mais c'est en pratique impossible, une étude scientifique l'a démontré, notre cerveau assimile la contradiction à l'insulte.

Et nombre de personnes contredites se plaignent de censure, alors que la censure c'est de supprimer leur message non de le contredire.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon Chapril

Chapril, membre du collectif CHATONS, un projet de l'April. Une fois votre compte créé, vous pouvez notamment vous abonner au compte de l'April (l'abonnement au compte admin de cette instance étant automatique).