Tout le monde ne suit pas le (long) thread, donc je le remet ici. Cette seule journée du 10 janvier 2022 montre la folie des pro-EnR (solaire & éolien)…

Il n’y a pas eu un seul souffle de vent de la journée et la couverture nuageuse a complètement éteint le solaire. Et ce, sur la quasi-totalité de l’Europe.

Tous les pays EnRisés ont rallumé gaz et charbon, faute d’imports possibles (les voisins étaient dans le même état).

Les pays nordiques ont survécus grâce à de l’hydro-électrique massif à leur disposition. Le Portugal grâce à leur STEP, mais a du rapidement rallumer le gaz une fois les stocks vides.

La Suisse a tenu grâce à leur nucléaire et leur hydro. La France grâce au nucléaire.

Rien que pour la seule Allemagne qui a carburé à 500gCO2/kWh toute la journée en produisant 50GW en moyenne, comparativement à la France qui n’a pas dépassé les 100g/kWh, c’est 480 tonnes de CO2 inutilement balancées dans l’atmosphère.

Pardon que dis-je, j’ai raté un 0… C’est des g/kWh, pas des g/MWh… L’Allemagne a donc relargué 480.000 tonnes de CO2 sur la simple journée d’aujourd’hui… 😑

@aeris c'est de la folie de tout axer sur les EnR, faut un mix jouable ou sinon faut tous s'éclairer avec une lampe allumée par foyer ... et fini serveurs et ordinateurs

@aeris je suis pro-nuke à fond aussi, mais j'aime pas mettre tous les œufs dans le même panier.

Autre avantage du nuke, si ça saute, la mort pas loin de la centrale est ultrarapide ^^

@sb_51_ @aeris Ça peut pas sauter en fait… même un Tchernobyl c’est pas vraiment faisable avec les technos actuelles.

@breizh la techno française est différente, mais bon, rien n'est impossible hein ;-) gardons espoir !

Ce qui " m'emmerde " c'est qu'on a pas favorisé la recherche autour du Thorium qui semble offrir des possibilités intéressantes et nous rendraient moins dépendants de l'uranium.

@aeris

@sb_51_ @aeris Après, même avec l’uranium, on a stoppé ou ralenti les recherches sur le recyclage et le retraitement.

RIP SuperPhénix ^^’

@breizh on a seulement ralenti. Déjà le retraitement se fait à échelle industrielle en France. 600 tonnes d'uranium sont retraités chaques année à partir de combustible sorti des centrales EDF.
Et à côté de ça, EDF va commencer des tests très prochainement pour utilisé du combustible provenant du retraitement (MOX) dans ses réacteurs 1300MW.
Mais c'est dommage d'avoir laisser tomber les technos que tu cites.
@sb_51_ @aeris

@Tom23 @sb_51_ @aeris Oui, c’était pas un ou exclusif. On a arrêté des trucs, et ralenti d’autres. Après, par la force des choses, on a toujours un minimum d’efficacité et d’investissement, juste pas autant qu’il faudrait.

Et il me semblait qu’on réutilisait déjà les MOX.
Suivre

@breizh le mox est seulement utilisé dans les centrales 900MW pour le moment. @sb_51_ @aeris

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon Chapril

Chapril, membre du collectif CHATONS, un projet de l'April. Une fois votre compte créé, vous pouvez notamment vous abonner au compte de l'April (l'abonnement au compte admin de cette instance étant automatique).